Découvrez tout ce qui concerne les maisons en bois autonomes !

Une maison autonome en énergie représente une maison apte à produire toute l’énergie nécessaire pour subvenir aux besoins quotidiens des habitants du foyer. Principalement, il s’agit des énergies utiles dans le fonctionnement de tout ce qui concerne les appareils électriques, de chauffage et qui produisent de l’eau chaude sanitaire (ECS) d’une habitation.

De nos jours, nous voyons de plus en plus de personnes qui encouragent la construction des maisons autonomes, et ce, dans un but écologiste et humanitaire. Vous aimeriez en savoir davantage sur les maisons en bois autonomes ? Ce sujet vous intéresse ? Alors, cet article est fait pour vous. Nous mettons à votre disposition toutes les réponses à vos questions en ce qui concerne les maisons en bois autonomes.

Comment fonctionne une maison autonome ?

Une maison autonome se doit d’utiliser de l’électricité, se chauffer et produire de l’eau chaude sanitaire, tout comme les autres foyers. Cependant, son unicité est qu’elle ne se sert pas du réseau d’eau, de gaz et d’électricité nationaux, ce qui nous met donc dans une position assez délicate afin de trouver des solutions alternatives pour produire l’énergie nécessaire localement. Généralement, dans une maison autonome, nous optons pour :

  • une isolation renforcée ;
  • l’isolation renforcée des fenêtres ;
  • un chauffage au bois ;
  • la récupération de l’eau de pluie ;
  • une éolienne ;
  • du solaire photovoltaïque ;
  • une bonne exposition aux apports solaires ;
  • des parois végétalisées.

Découvrons donc ces solutions. Premièrement, bien isoler la maison. Une bonne isolation de la toiture, des murs et du sol est primordiale afin que les besoins en chauffage soient fortement réduits, ainsi trouver des solutions de création de chaleur locale s’avère plus simple.

Deuxièmement, l’exposition de la maison. En exposant votre maison, vous lui permettez de bénéficier d’un maximum d’apports solaires qui contribueront à la réchauffer gratuitement. Néanmoins, il est également primordial d’ajouter des protections solaires afin de préserver le confort en été. Finalement, la récupération et le filtrage de l’eau de pluie. Dans les WC, vous trouverez des toilettes sèches qui alimentent le compost.

Comment fonctionne le chauffage ?

Le chauffage d’une maison autonome sollicite le service des énergies renouvelables, et beaucoup plus les énergies disponibles localement. Souvent, le bois est la ressource choisie, il permet un chauffage prolongé sur des surfaces importantes.

En ce qui concerne l’eau chaude sanitaire, des panneaux solaires thermiques peuvent contribuer à leur chauffage. L’installation représente des panneaux solaires installés sur le toit ou au sol sur un support incliné et un grand ballon d’eau. Dans ce cas là, le fait de combiner le solaire et le bois permet d’exploiter au maximum le gisement solaire, et de faire appel aux services du bois lorsque l’ensoleillement n’est pas suffisant.

Et l’électricité alors ?

Afin de produire sa propre électricité, cela passe par l’installation d’un système d’énergie renouvelable de type éolien, photovoltaïque ou hydraulique. Le choix de la technologie se fera en fonction de la région et des ressources dont elle dispose. Le solaire est privilégié dans les régions ensoleillées, l’hydraulique lorsqu’il y a une source d’eau à proximité de la maison et les éoliennes dans les zones ventées.

Quels sont les avantages et inconvénients d’une maison en bois autonome ?

Vous vous demandez pourquoi vous devriez vous tourner vers une maison en bois autonome ? Inutile de chercher plus loin, nous vous présentons les raisons ci-dessous :

  • D’abord, vous avez le champ libre afin de choisir vos systèmes et vos matériaux.
  • Ensuite, vous profiterez d’une gestion autonome de votre consommation d’énergie.
  • Par ailleurs, vous ne souffrirez plus d’abonnement au gaz et à l’électricité à payer.
  • Par la suite, vous participerez au désencombrement des réseaux français, et ce, en consommant de l’énergie locale.
  • Enfin, vous réduirez l’impact environnemental de votre maison. Effectivement, en utilisant les énergies renouvelables et écologiques, vous permettez à votre maison de réduire son impact environnemental.

Malgré la présence de plusieurs avantages, il existe également des inconvénients à la maison en bois autonome.

  • Un investissement de départ assez élevé.
  • La multiplicité des opérations d’entretien et de maintenance.
  • Le besoin important en espace à l’intérieur.